1 traversée du lac

Les traversées de lac connaissent un succès croissant: de plus en plus d’amateurs de natation y participent et un grand nombre de visiteurs affluent dans les sections SSS qui organisent ce type d’événement. Mais comment se préparer parfaitement à une traversée de lac? Nous allons aborder cette question.

     

 

Préparation optimale

La plupart des parcours sont en moyenne d’un à trois kilomètres. Pour les nageurs/nageuses entraînées et en bonne santé, cela ne représente pas un grand défi. Il est néanmoins recommandé d’effectuer quelques séances d’entraînement et de s’habituer aux eaux libres. En effet, un lac n’est pas comme une piscine. L’eau trouble et les conditions naturelles telles que la météo peuvent être très déstabilisants. Il faut également prendre en compte la température de l’eau qui est généralement plus froide et n’est pas aussi constante que dans une piscine. Autre enjeu encore largement sous-estimé par la plupart: savoir s’orienter dans l’eau. Il est beaucoup plus difficile de garder son cap dans un lac que dans une piscine.

     

Lors des traversées de lac, le port d’un bonnet de bain est généralement obligatoire pour permettre une meilleure visibilité par les surveillants qui accompagnent la traversée. Il est également possible d’apporter une bouée pour plus de sécurité. 

     

Tu as des incertitudes quant aux conditions? Pose directement la question à l’organisateur ou à la section SSS concernée. Les personnes ayant des problèmes de santé doivent impérativement en discuter avec leur médecin.

 

Avant le départ

Si possible, habituer le corps à la température de l’eau au préalable. Rentrer lentement dans l’eau ou mouiller le corps avant. Si la température est froide, il est recommandé d’effectuer deux exercices d’échauffement. 

     

Selon notre 2e Maxime de la baignade, tu dois également prendre en compte les repas et ne jamais entrer dans l’eau avec l’estomac plein ou complètement vide. Il est primordial de prendre un repas léger et de boire suffisamment avant de nager. Cela permet d’éviter toute fringale, des vertiges ou des malaises.

 

Pendant la traversée

C’est parti! Il y a trop de monde au moment du départ? Reste calme: laisse partir les nageurs pressés puis rentre dans l’eau quand tu te sens prêt – parcours la distance à ton propre rythme. Si tu ne te sens pas bien ou que tu es épuisé – attire l’attention sur toi et adresse-toi à l’un des canots de sauvetage. Tu pourras t’y reposer si tu as besoin d’une pause.

      

Des crampes musculaires peuvent parfois survenir de façon imprévisible. Dans ce cas également: reste calme, applique les conseils sur les crampes musculaires et demande éventuellement de l’aide auprès des nageurs sauveteurs et/ou des volontaires surveillants.

 

L’arrivée

Tu as réussi, sincères félicitations! Lorsque les températures de l’air et de l’eau sont froides, il est particulièrement important de réchauffer doucement le corps. L’organisateur fournit généralement de la soupe ou du thé. Et pour ne pas avoir de courbatures dans les jours qui suivent, il est judicieux d’effectuer quelques étirements. 

      

Avec nos conseils et astuces, tu es fin prêt pour la traversée de lac. Nous te souhaitons une bonne baignade. 

 

Par ailleurs: toutes les traversées de lac en Suisse figurent dans le calendrier de natation sur swimsports.ch.

 
 

Sauver des vies maintenant!

Avec votre don, vous per­mettez à la SSS de diffuser ses Maximes de la baignade et d’assurer une plus grande sécurité aquatique en Suisse.

Faire un don maintenant!
 

 

SSS et Visana

Engagées pour les Maximes de la baignade