Ne jamais sauter dans l’eau après un bain de soleil prolongé!

Lorsqu’il fait chaud, on ne souhaite qu’une chose: se jeter dans l’eau froide pour se rafraîchir! Un tel saut dans l’eau froide peut certes vous rafraîchir, mais peut également représenter un danger de mort en raison du choc thermique. Nous allons vous montrer ci-après ce qu’il se passe au niveau du corps dans une telle situation et grâce à quels moyens simples vous pouvez éviter ce danger.

    

 

Le choc thermique et ses conséquences

Les grandes différences de température entre l’eau (par ex. 18 °C) et l’air (30 °C) constituent une énorme situation de stress pour le corps. Un saut dans l’eau froide sans période d’adaptation préalable peut conduire à une rétractation des veines et à une forte chute de la pression sanguine. Cela exerce alors une pression énorme sur la circulation, ce qui peut conduire, dans le pire des cas, à un infarctus ou à un AVC. Les personnes âgées ou les personnes ayant un système cardiovasculaire déjà affaibli sont particulièrement menacées. Un temps d’adaptation trop court ou inexistant peut également entraîner des douleurs musculaires qui peuvent conduire à des crampes. Une conséquence qui peut avoir des répercussions fatales dans l’eau lorsqu’on ne parvient plus à nager pour rejoindre la terre ferme.

 

Des moyens simples pour prévenir ces risques

Si l’on donne au corps le temps de s’habituer à la différence de température, ces risques peuvent être considérablement réduits. Le plus simple est même de prendre une douche avant de rentrer dans l’eau. Si vous n’avez pas de douche à proximité, vous pouvez entrer lentement dans l’eau en y plongeant les bras l’un après l’autre et en vous aspergeant le visage et le haut du corps. De cette manière, votre corps peut s’adapter petit à petit à la température de l’eau froide et vous pouvez vous amuser dans l’eau sans aucune crainte.

 

Attention à l’hypothermie

Lorsqu’on est dans l’eau, on profite pleinement du rafraîchissement qu’elle procure. Mais il ne faut pas non plus oublier de ressortir de l’eau avant de commencer à avoir froid. En cas d’hypothermie, le corps utilise l’énergie dont il dispose pour alimenter les organes vitaux et maintenir la température corporelle. Cela entraîne une diminution de plus en plus importante de l’énergie de mouvement. Il arrive alors souvent que le nageur n’ait plus la force nécessaire pour regagner la rive.

   

Pour résumer brièvement, on peut dire que: même si sauter dans l’eau semble très tentant, donnez à votre corps une chance de s’habituer à la différence de température et soyez à son écoute. Nous vous souhaitons de passer de bons moments sur, dans et au bord de l’eau!

 
 

Sauver des vies maintenant!

Avec votre don, vous per­mettez à la SSS de diffuser ses Maximes de la baignade et d’assurer une plus grande sécurité aquatique en Suisse.

Faire un don maintenant!
 

 

SSS et Visana

Engagées pour les Maximes de la baignade