La noyade secondaire

La noyade secondaire désigne l’apparition de complications pulmonaires et des voies respiratoires après une brève noyade - ce sont surtout les jeunes enfants qui sont concernés. Un rapport détaillé peut être lu dans le Huffington Post. Dans l’interview, le Dr. Mario Gehri, médecin-chef de l’hôpital pédiatrique de Lausanne, explique le phénomène de noyade secondaire. Là encore, l’on constate qu’il s’agit principalement de la surveillance personnelle des enfants au bord de l’eau.

   

 

Dr. Gehri, comment se produit la noyade secondaire?

Lorsqu’une personne se trouve involontairement avec la tête en dessous de l’eau, elle commence à bloquer sa respiration (jusqu’à 60 secondes pour les adultes, 10 à 20 secondes pour les enfants). Dans 90% des cas, cette personne inhale des quantités d’eau plus ou moins grandes et dans les 10% des cas restants, un spasme glottique survient, ce qui signifie que les voies respiratoires supérieures se ferment par réflexe et que la personne ne peut plus respirer.

   

Quelles sont les conséquences d’une noyade secondaire?

En inhalant de l’eau, les poumons se remplissent d’eau. Selon l’endroit de la noyade (piscine avec eau chlorée, mer, baignoire), le liquide est plus ou moins nocif pour les poumons. Le liquide peut entraîner une détresse respiratoire ou une infection pulmonaire chimique. Il est important de savoir que ces complications pulmonaires peuvent survenir très rapidement mais aussi des heures après la noyade.

   

Quels sont les symptômes typiques et comment puis-je détecter à temps la noyade secondaire?

Les réactions d’une personne ayant souffert d’une brève noyade sont très différentes. Une personne qui a une altération pulmonaire aura des problèmes respiratoires qui s’aggraveront de plus en plus. Sa respiration s’accélérera et elle aura l’impression de s’étouffer. Si quelqu’un commence à développer des problèmes respiratoires ou se comporte de manière inhabituelle après avoir souffert d’une brève noyade, une consultation médicale doit être réalisée rapidement.

  

Que doit-on faire lorsque l’on est confronté avec le phénomène de la noyade secondaire?

Si une brève noyade est survenue, vous devez par principe demander de l’aide rapidement. Même si la personne «n’a bu qu’une grande tasse», elle doit être mise en observation au cours des 6 à 24 premières heures. Cette observation peut avoir lieu après une consultation médicale soit à l’hôpital soit à la maison.

 
 

Sauver des vies maintenant!

Avec votre don, vous per­mettez à la SSS de diffuser ses Maximes de la baignade et d’assurer une plus grande sécurité aquatique en Suisse.

Faire un don maintenant!
 

 

SSS et Visana

Engagées pour les Maximes de la baignade