En 2013, 52 personnes décédées par noyade en Suisse

Selon les statistiques de la Société Suisse de Sauvetage SSS, ce sont 52 personnes, dont 39 hommes, 7 femmes et 6 enfants qui sont décédées par noyade en Suisse en 2013.


Selon les statistiques de la Société Suisse de Sauvetage SSS, ce sont 52 personnes, dont 39 hommes, 7 femmes et 6 enfants qui sont décédées par noyade en Suisse en 2013. Ce sont 8 décès de plus que l’année précédente et le nombre se situe au-dessus de la moyenne des dernières années. Bien que l’été 2013 se fût désiré, les journées caniculaires et le bel été indien ont attiré des foules aux bords des lacs et des rivières. La SSS rappelle que les plans d’eau, malgré leur beauté, peuvent s’avérer dangereux ; elle continue donc à s’engager dans la prévention des noyades.

 

En 2013, un total de 52 personnes s’est noyé en Suisse. Ce sont 8 personnes de plus qu’en 2012 et le nombre se situe nettement au-dessus du nombre de 46, la moyenne des dix dernières années. 24 personnes se sont noyées dans des rivières, 20 dans les lacs, 4 lors de la plongée et 4 dans des piscines couvertes.

 

Le canton de Lucerne a connu le plus grand nombre de noyades (7), suivi des cantons de Berne et Vaud (6 dans chaque canton), Genève (5) et Zurich (4). Trois personnes se sont noyées dans le Valais ; deux noyades ont été enregistrées dans les cantons d’Argovie, de Fribourg, des Grisons, de Neuchâtel de Thurgovie, du Tessin et d’Uri. Dans les cantons de Bâle Ville, Glaris, Nidwald, St-Gall, Soleure, Schwyz et Zoug, une personne était victime d’une noyade. Les autres cantons n’ont pas annoncé de noyade à la SSS.

 

La Société Suisse de Sauvetage SSS met tout en œuvre afin de prévenir les noyades par des mesures de prévention et la formation de nageurs sauveteurs. Voici deux exemples de mesures de prévention réalisés en 2013 : la campagne « Aare you safe » pour les rivières, et la traduction du court-métrage « Noyade Silencieuse » en anglais. En octobre, la Société Suisse de Sauvetage SSS a honoré deux personnes pour le sauvetage de victimes dans l’Aar et la Limmat.

 

«Aare you safe?»
Chaque été, l’Aar se transforme à Berne en une gigantesque piscine en plein air. Des milliers de Bernois et de Bernoises, des gens d’ici et d’ailleurs ainsi que des touristes descendent en rivière et profitent du rafraîchissement. Malheureusement, des situations délicates et des noyades en sont trop souvent le résultat. C’est la raison pour laquelle, en été 2013, la Ville de Berne, en collaboration avec la SSS et l’Office de tourisme de la Ville de Berne, a lancé la campagne de prévention « Aare you safe ? ». Cette campagne a pour but de sensibiliser les personnes au sujet des dangers qui guettent sur l’Aar.

 

«Drowning is quick and silent»
Les enfants en bas âge se noient sans crier gare. S’ils tombent à l’eau, ils ne sont pas saisis de panique et n’attirent donc pas l’attention sur leur situation. Beaucoup de parents et de personnes en charge de la surveillance des petits bambins ignorent ce fait. En 2012, la SSS a donc lancé le court-métrage intitulé „Noyade Silencieuse“ qui interpelle. Sur Youtube ainsi que sur les pages web du projet www.leau-et-moi.ch, le film a suscité un vif intérêt – il a été visionné plus de 100‘000 fois. Jusqu’à présent, le film existait en allemand, en français et en italien. Depuis août 2013, il peut également être visionné en anglais, sous le titre «Drowning is quick and silent».